a – Aspects historiques

Opérer un détour historique permet de mieux cerner la notion de « terrorisme », souvent floue et surtout très subjective. Le terrorisme des uns est souvent la résistance des autres. C’est pourquoi il est important de rappeller les grandes tendances recouvertes par le terme même de « terrorisme »

Il est commun de diviser l’histoire (contemporaine) du terrorisme en trois ou quatre vagues (une vague est entendue ici comme « un cycle d’activités dans une période de temps donnée, le cycle étant caractérisé par des phases de contraction et d’expansion. Une de ses particularités principale réside dans sa dimension internationale : mues par une énergie commune prédominante qui façonne les groupes participants et leurs relations mutuelles, des activités similaires ont lieu dans différents pays. Comme le suggèrent leurs différents noms, c’est chaque fois une énergie différente qui meut les différentes vagues » – selon Rapoport):

    1 – Une vague anarchiste avant les années 1940;

    2 – Une vague de terrorisme anti/post colonial : du massacre de Sétif en mai 1945 au retrait des troupes américaines d’Asie du Sud Est, le terrorisme est au service du séparatisme ethnique et de la libération nationale;

    3 – Du 22 juillet 1968 (les terroristes palestiniens ont pris en otage le vol El Al de Rome à Tel Aviv en revanche à la défaite de l’Egypte en 1967 suite à la guerre des 6 jours) à 1979 commence une troisième phase durant laquelle le terrorisme est véritablement élevé au rang international avec des mouvements pro-palestiniens émergents aux Pays Bas et en Turquie afin de galvaniser l’opinion populaire. Sur fond d’opposition à la guerre du Vietnam, et d’anti-américanisme en général, se multiplient alors les groupes terroristes de gauche, et ce jusqu’à la chute du mur de Berlin (vague de terrorisme de «nouvelle gauche»);

    4 – La quatrième vague de terrorisme mondial (vague de terrorisme religieux) démarre véritablement avec la révolution Iranienne en 1979. Cette vague a une origine essentiellement musulmane, poussée par la chute du monde soviétique en Asie Centrale, par un mouvement anti-américain au Moyen Orient suite au soutien des Etats-unis à Israël, et inspiré dans le reste du monde par un rêve panislamique d’unité entre les états musulmans fondamentalistes qui, libérés de la contamination culturelle, obéiraient à l’hégémonie du Caliphe et suivraient la loi de la Shar’ia…

 

Voilà quelques lectures utiles sur l’histoire du terrorisme

François Géré, Pourquoi le terrorisme ?, Larousse, Paris 2006

William F. Shughart II, « An Analytical History of Terrorism, 1945-2000« , Public Choice (2006) 128:7–39, 2005

David C. Rapoport, The Four Waves of Modern Terrorism, In Cronin, A . K. & L Ludes, J. M. (eds) Attacking Terrorism : Elements of a Global Strategy, 46-73, Georgetown Universiry Press, Washington CD, 2004 – Une version en français traduite par Jean-Marc Flükiger: « Terreur Moderne, les quatre vagues« , trouvée sur le site terrorisme.net

Colomban Lebas et Pierre-Hubert Bouillon, « Terrorisme : histoire et enjeux européens« , CHEM-CEREMS, 2005

Pour aller encore plus loin:

Mustafa Erdogdu, « What Feeds Global Terror and What May Eradicate It in the Long Term?« , International Scientific Journal of Methods and Models of Complexity, Published on Internet by SISWO, ISSN- 0928-3137, Vol. 7, Issue n° 1, 2004

John Mueller, « Terrorism and the Dynamics of Threat Exxageration« , Department of Political Science, Ohio State University, 2005

 

Sur le débat entre « nouveau » et « ancien » terrorisme

Alexander Spencer, « Questioning the Concept of ‘New Terrorism’« , Peace Conflict & Development, Issue 8, January 2006, www.peacestudiesjournal.org.uk

Martha Crenshaw, « Old and New Terrorism, Lessons Learned« , notes d’une conférence donnée à Sciences-Po en février 2005, ainsi que dans plusieurs universités américaines par la suite – cet article est aussi très intéressant: Martha Crenshaw (2000) « The Psychology of Terrorism: An Agenda for the 21st Century », Political Psychology, 21 (2), 405–420.

2 Réponses to “a – Aspects historiques”

  1. mehdi Says:

    Bonjour,
    J’ai trop apprécié votre travail. je travaille actuellement sur la même problématique, or, j’utilise l’outil économétrique. Je vous demande de bien vouloir m’orienter vers des documents ou articles pouvant m’assister pour ce faire.
    Bien cordialement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :