3 – Analyses

Comme le précise la section « préambules », les analyses économiques du terrorisme se placent à différents niveaux : elles peuvent s’intéresser à la nature et aux déterminants des comportements terroristes (théories utilitaristes et individualistes), mais elles peuvent aussi rechercher des éléments plus systémiques de ces phénomènes (théories voulant vérifier l’existence de liens entre l’économie et le terrorisme au niveau macroéconomique).

Les sections suivantes essayent donc de donner un aperçu des divers travaux économiques effectués sur le terrorisme, la sécurité et les diverses conséquences économiques que cela entraîne. Les aspects socioéconomiques insistent sur les origines du terrorisme (en partie), sur les liens entre le manque d’éducation, les ressources et le devenir terroriste. Elles insistent également sur des aspects plus larges tels que l’influence du développement économique et social des sociétés sur le terrorisme.

Poser la question – et partir du postulat – de la rationalité terroriste permet aussi d’appliquer des raisonnements micro-économiques pour comprendre la logique d’action terroriste. On comprend alors en partie quels sont les motifs d’action et de choix stratégiques terroristes.

Les liens entre commerce et terrorisme sont aussi très intéressants à étudier: de par la place tenue par le commerce dans les logiques de globalisation et de développement, de par les tensions et les inégalités qu’il peut aussi créer, mais aussi à cause de la modification des stratégies commerciales suite aux attentats du 11 septembre, les interactions entre terrorisme, sécurité et politiques commerciales sont nombreuses et encore largement inexplorées. Les études avancent peu à peu à ce sujet, notamment en France avec les travaux de Daniel Mirza et Thierry Verdier, qui dans l’un de leurs derniers articles publié à ce sujet, rappellent le rapport particulier que la mondialisation entretient avec le terrorisme:

« On the one hand, economic globalization is thought to have contributed to an increased vulnerability of nations to transnational terrorism, while on the other hand, international economic transactions are significantly affected by terrorist incidents and counterterrorist policies. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :