Tentatives d’attentat à Londres et attentat à Glasgow

Petite revue de presse britannique ce matin, suite aux tentatives d’attentats à Londres ce week end, et suite à celui de Glasgow. Pour le Daily Telegraph, « les sales bombes de Bagdad sont arrivées dans nos rues ». Le journal remarque que celles qui n’ont pas explosé, à Londres et Glasgow, sont du même type que celles qui tuent quotidiennement en Irak. Comme le précise la check list du Monde ce matin, « le quotidien conservateur se félicite des efforts de coordination entre les services de renseignement et les diverses forces de sécurité entrepris depuis les attentats de 2005, mais note que 60 000 jeunes hommes vont, chaque année, visiter leurs familles au Pakistan. Alors que près de 2 000 Britanniques liés à Al-Qaida seraient sous surveillance, le Times, à l’instar de ses confrères, demande à Gordon Brown d’autoriser le recours judiciaire aux écoutes téléphoniques, quitte à suspendre un certain nombre de mesures de défense des droits de l’homme. » Le quotidien insiste aussi fortement sur le fait que tous les Musulmans ne sont pas des terroristes et que nombreux sont ceux qui condamnent ces attentats – et place ainsi le débat sur les enjeux culturels:

« Many Muslims have been alienated from British society by the Iraq war and by public hostility based on the fear that they may be sympathetic to Islamic terrorists. But there are also many Muslims who think terrorism is evil, who are not fundamentalists, who want to create a satisfactory life here. They may well be reluctant to report the nice young man down the road who may, or may not, have joined a terrorist group, but they would be horrified to think that one of their own children could become a bomber.

Terrorism is, inevitably, a running battle of intrigue and intelligence, of recruitment and penetration on both sides. Yet it is always a cultural struggle, a Kulturkampf in Bismarck’s terms. The terrorist seeks to destroy our cultural life, yet our culture has itself a seductive appeal to those who might otherwise become terrorists. Many Muslims resent what they regard as injustices to Islam, but few of them support the massacre of the innocent; most of them want to enjoy the pluralist opportunities of modern Britain.

A cultural struggle can be shaped by technology, as Karl Marx observed, but history does not suggest that it is often decided by technology. Bismarck had the guns, but he lost his struggle against the German Catholic church. Our own culture is deeply flawed; that is what makes us so vulnerable. »

« Le Guardian note pour sa part que depuis 2001, les services de renseignement croulent sous l’argent, et ont recruté des milliers de nouveaux officiers, y compris musulmans, mais qu’il faut aussi que Brown reconnaisse la responsabilité du pays dans le chaos irakien. »

En attendant, Gordon Brown se retrouve dans une configuration quelque peu similaire à celle de Georges Bush en 2001. Tout juste arrivé au pouvoir, il est confronté à la menace terroriste et doit prendre des mesures fortes pour la contrer. Et comme le titre le Times, « Brown boasts that he is a serious man; this is his chance to show it ». Espérons que la répression des droits de l’homme pour des raisons de sécurité ne soient pas trop fortes tout de même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :